Botnation : enfin un BMS pour faire son chatbot

Des outils à foison pour créer son chatbot

Il existe de nombreux outils techniques pour créer un chatbot. Il en existe tellement que l’on se demande parfois si tout cela ne ressemble pas un peu à un feu de paille… En tout cas, s’il est certain que les chatbots vont intégrer la panoplie des stratégies digitales, il ne fait aucun doute aussi que toutes les startups qui se sont lancées dans les chatbots n’y survivront pas.

Nous avons en France quelques perles, dont Synapse, TheChatbotFactory ou encore BotNation.ai. Sur les trois citées, Botnation est la seule entreprise française à proposer ce que j’appelle un BMS ou Bot Management System. A l’instar des CMS (Content Management System), le BMS propose à des non programmeurs tous les outils pour mettre en place un chatbot. Bien sûr, passé un certain degré de complexité, le recours à des développeurs est nécessaire, mais Botnation propose une interface à base de glisser-déposer qui permet de créer un chatbot parfaitement opérationnel.

Botnation : du plus simple au plus compliqué

J’ai voulu aller plus loin dans l’exploration du potentiel d’un tel outil et j’exploite donc les fonctionnalités complexes de Botnation. L’outil en ligne est en effet suffisamment ouvert pour se connecter à des flux de données (news, catalogue produits, …), à des fonctionnalités complexes (traitements par l’intelligence artificielle, traitement du langage naturel par apprentissage machine (machine learning), voire à de l’analyse documentaire (le chatbot part chercher des réponses dans des moteurs de recherche ou de la documentation numérisée).

Voici un premier tutoriel sur l’utilisation des variables. Cela permet de donner un peu de mémoire et de jugeote au chatbot en créant des règles de génération de dialogues complexes. Ce n’est pas de l’intelligence artificielle, mais on n’en a pas toujours besoin.

Botnation propose aussi la création et la gestion de contextes sémantiques. Le système proposé est encore une fois simple d’utilisation mais très efficace. Le principe est de lever les malentendus dans une conversation entre un chatbot et un humain. Sans nous en rendre compte, nos dialogues sont souvent à double sens (voir la psychanalyse selon Lacan, qui a très bien théorisé cela). L’ambiguïté est levée lorsque le contexte dans lequel la parole prend place est éclairci.

Il y a d’autres fonctionnalités, comme le traitement json en export et en import. J’y reviendrai prochainement.

Bref, le BMS Botnation est à essayer et à adopter, surtout lorsque votre besoin est clairement défini. Le parti-pris est en effet évident : un chatbot n’est pas une entité capable de traiter tout et n’importe quoi. Dans la mesure où son utilisation est clairement circonscrite, sa construction peut être rapide. L’emploi d’une interface en glisser-déposer accélère grandement sa mise en place et son évolution. Et si jamais l’idée vous prenait de doter votre chatbot de plus grandes capacités, les fonctionnalités avancées ouvrent grandes les portes à votre créativité, qui sera votre seule limite ;-).