/ chaine

5 principes pour démarrer son video marketing

Voici cinq principes pour démarrer sa présence sur YouTube. La qualité des contenus de marque est un aspect essentiel pour toucher son audience et convaincre les consommateurs. Si les marques ont dans leur ensemble réussi à atteindre un niveau rédactionnel et visuel suffisant pour se hisser à la hauteur des attentes de leurs visiteurs, elles laissent encore trop souvent de côté le vidéo marketing.

1/ Affirmer sa présence sur YouTube.

Être référencé sur Google est une nécessité absolue. Il en va de même aujourd’hui pour YouTube. Chose étrange, de nombreuses marques n’ont pas encore compris que délaisser YouTube, c’est se rendre invisible auprès d’une part de plus en plus importante de leurs clients. La consommation de vidéos en ligne a augmenté de 53% auprès des 18-34 ans. Ce n’est pas votre cible ? Très bien, apprenez que celle des 50-64 ans a cru de 60 % entre 2013 et 2014…et celle des 35-49 ans de 80% ! Une présence sur YouTube est une nécessité absolue.

2/ Structurer autrement son budget

Le coût de production des vidéos a grandement baissé. Plus de professionnels formés, des logiciels de plus en plus faciles à utiliser, des caméras à bas prix avec des possibilités de production incroyables, la tendance à la chute des coûts de production est renforcée par une demande croissante de flux vidéos. Si la qualité de la production est nécessaire, elle ne se fonde pas seulement sur une production « au pixel près », dotée d’effets spéciaux, de 3D ou de conditions de tournage exceptionnelles. Au contraire, la vidéo est devenue le crayon du XXIe siècle : on filme comme on écrit, de sa belle écriture, mais avec avant tout le souci de transmettre un message et une histoire. La question est avant tout une question de fond, non de forme. L’apparition du «video blogging» ou vlogging a simplifié les exigences de réalisation : il s’agit avant tout de respecter un contrat de lecture passé avec l’audience, sur une forme simple, mais un contenu signifiant et enrichissant. Votre budget de vidéo marketing doit donc être structuré autrement, pour privilégier storytelling et quantité.

[av_promobox button=’yes’ label=’Contactez-moi’ link=’page,300′ link_target= » color=’theme-color’ custom_bg=’#444444′ custom_font=’#ffffff’ size=’large’ icon_select=’no’ icon=’ue800′ font=’entypo-fontello’]
Je peux vous accompagner dans la mise en place de votre video marketing, pour votre marque ou votre entreprise.
[/av_promobox]

3/ Se positionner dans une logique de flux

Il ne s’agit plus de produire un ou deux films par an, pour satisfaire un besoin corporate, une campagne de publicité, il s’agit de nourrir un flux vidéo régulièrement pour fidéliser une audience et lui communiquer régulièrement l’information qu’elle demande. Nourrir sa chaine de contenus, c’est se garantir une audience, un nombre de vues, mais surtout des abonnés, qui fidèlement vont regarder bien plus de votre production vidéo que les simples visiteurs. C’est aussi un moyen de profiter des fonctionnalités de YouTube. En effet, quand quelqu’un regarde l’une de vos vidéos, YouTube réserve au moins quatre espaces sur le côté droit pour valoriser d’autres contenus produits par vous. Disposer de suffisamment de contenus, c’est se garantir une visibilité naturelle sur YouTube.
Enfin, YouTube travaille pour vous : si vous avez un flux vidéo, vous êtes présent sur la page d’accueil personnalisée de tout visiteur ayant vu au moins l’une de vos vidéos, et si vous obtenez un abonné, celui-ci reçoit directement dans sa boite mail une alerte quand vous publierez une nouvelle vidéo.
La création de flux vidéo répond à la demande de l’audience, mais aussi à la logique SEO de YouTube.

4/ Monter sa visibilité sur Google

Progressivement, Google met en avant les contenus vidéos avant les contenus textuels. Les résultats vidéos sont par ailleurs plus repérables que les contenus web traditionnels, car ils bénéficient de la mise en avant d’une vignette image attractive. Par ailleurs, Google privilégie déjà une mise en avant énorme dès lors que la requête implique un résultat vidéo, par exemple la recherche d’un clip vidéo. Ainsi la musique et la publicité sont déjà fortement mises en avant, comme on peut le voir ci-dessous. Rapidement, on verra d’autres contenus de marque, ou de blogueurs émerger. Où sera votre marque ?

[av_slideshow size=’large’ animation=’slide’ autoplay=’true’ interval=’4′ control_layout= »]
[av_slide id=’1092′][/av_slide]
[av_slide id=’1093′][/av_slide]
[av_slide id=’1094′][/av_slide]
[av_slide id=’1095′][/av_slide]
[/av_slideshow]

[av_promobox button=’yes’ label=’Contactez-moi’ link=’page,300′ link_target= » color=’theme-color’ custom_bg=’#444444′ custom_font=’#ffffff’ size=’large’ icon_select=’no’ icon=’ue800′ font=’entypo-fontello’]

Je peux vous accompagner dans la mise en place de votre video marketing, pour votre marque ou votre entreprise.
[/av_promobox]

5/ Créer des parcours interactifs et éditoriaux

YouTube propose de très nombreuses fonctionnalités pour favoriser la navigation au sein de sa plateforme : liens en fin de vidéo, annotations cliquables, propositions de vidéos latérales, playlists, etc. Vous ne devez pas seulement déposer des vidéos sur votre chaine. Vous devez la structurer, la positionner au niveau éditorial et créer autant d’occasions que possible pour favoriser la navigation au sein de votre contenu vidéo et provoquer des abonnements. Cela implique de penser des logiques de parcours interactifs, comme des fils rouges qui incitent votre audience à toujours en savoir plus sur votre marque. Ce travail de conception s’effectue en amont de la production du flux vidéo, mais aussi tout au long de la vie de votre chaine, en fonction des résultats statistiques obtenus.

Discutons video marketing…

Quelle expérience avez-vous de la création d’une chaine YouTube ? Quels sont les freins qui retiennent le déploiement de votre marque sur cette plateforme ? Pensez-vous qu’une marque puisse s’en passer ?