Qu’on se le dise, les marques qui ont seulement misé sur une présence digitale classique (un site web + quelques signaux sur Facebook ou Twitter) ont du souci à se faire.

On sait déjà que les trois quarts de l’utilisation d’internet impliquent la lecture d’une vidéo, mais ce que révèle la dernière étude de Cisco signe tout bonnement l’invisibilité des marques et des entreprises qui n’auront pas bâti d’ici à 2018 un patrimoine vidéo digne de ce nom.

La présence sur YouTube est parfois encore vue comme un gadget de plus, après Facebook, qui ne rapporte que d’énigmatiques « j’aime » et Twitter, où le chant de la marque ressemble plus à un pouet qu’une mélopée séduisante. Pourtant, c’est actuellement le premier site d’information au monde et le second moteur de recherche juste après son grand frère Google…

En 2018 donc, la vidéo drainera toujours plus l’attention des internautes. Allons plus loin dans le scénario : les internautes feront tous naturellement ce que de plus en plus de consommateurs font déjà :

Avant l’achat, YouTube est désormais utilisé comme une aide à la décision d’achat. Pas question d’acheter sans avoir vérifié auprès des forums les avis d’utilisateurs, mais aussi sur YouTube l’aspect du produit, son bruit, sa taille, et aussi le point de vue filmé de consommateurs.

Après l’achat, YouTube est le guide parfait d’utilisation et d’optimisation : comment parfaitement utiliser et tirer parti de son produit, quels sont les trucs et astuces à connaître ? Comment le réparer ?

YouTube permet de réaliser tous les contenus nécessaires pour accompagner la vente et le service après-vente des produits. C’est le meilleur moyen qui soit pour une marque pour créer des liens durables avec ses clients. Certes, on est loin de l’utilisation proche de l’escroquerie faite aujourd’hui par certaines agences de communication qui ne voient en YouTube qu’un outil de buzz ultime (dont personne ne peut en réalité prévoir le succès). Mais sur le temps, une stratégie de publication régulière, basée sur l’information et la transparence, la modestie conviviale avec ses clients, est largement payante. Elle permet par ailleurs quelque chose de fondamental : ne pas se voir privé de parole et de visibilité par des tiers qui auront parlé plus tôt et plus directement de vos produits et de votre marque que vous !

2018, c’est bientôt. Soyez prêt.

Source : l’étude Cisco.