J’appelle cela la vidéo participative. Par opposition à la vidéo contemplative habituelle, où le spectateur ne fait que subir un flux vidéo, et par opposition à la vidéo interactive, qui truffe le film de liens cliquables… que personne ne clique !

La vidéo participative, c’est la possibilité de créer une conversation vidéo avec ses fans, ses clients, ses prospects, ses partenaires ou ses collaborateurs. Ouf, j’ai cité tout le monde ! En effet, toutes les cibles traditionnelles de l’entreprise sont concernées. Car ce dispositif peut s’insérer dans toute sorte d’opérations marketing.

Voici donc 8 idées simples pour créer des vidéos participatives, en utilisant Google Hangouts. Mais avant, un petit rappel…

Google Hangouts On Air : qu’est-ce que c’est ?

Petit rappel inutile : Google Hangouts On Air (HOA) est un dispositif offert gratuitement par Google pour réaliser des vidéos participatives en direct. Il y a trois qualités principales :

C’est de la vidéo « En direct Live ! »

La vidéo est diffusée en temps réel grâce à l’infrastructure de YouTube. La vidéo peut être publique, donc accessible par tous. Elle peut aussi être privée, donc réservée à un public connu et trié par avance. Elle peut enfin être non répertoriée, donc accessible uniquement à ceux qui en connaissent l’adresse.

Une fois l’événement terminé, la vidéo est automatiquement disponible sur YouTube (avec les mêmes restrictions possibles).

C’est un dispositif participatif

Deux types de publics sont conviés : les spectateurs, et les participants à proprement parlé. Tous contribuent au contenu de l’événement. Les spectateurs peuvent poser des questions, via le flux de Google+ ou via Twitter. Ils peuvent aussi noter positivement ou négativement ce qu’ils voient à l’écran. Ce qui permet d’obtenir une sorte de baromètre de la vidéo en temps réel.

Les participants sont les invités visibles de la vidéo. Où qu’ils soient, dès lors qu’une connexion internet est disponible, sa participation est possible. Une simple webcam et un micro suffisent. Mais ce peut être aussi une caméra professionnelle, un iPhone connecté à la 4G, des Google Glass… Les participants peuvent aussi contribuer aux commentaires, répondre via la vidéo ou en mode texte aux questions des spectateurs.

C’est l’art de la démonstration

Google HAO propose en plus une fonction Showcase : elle permet sur le côté droit de la vidéo de diffuser des liens vers des documents Web. Par exemple des articles dans une eShop, ou des contenus multimédias ou un site web. Au fur et à mesure de la vidéo participative, il est ainsi possible de créer des interactions complémentaires. L’effet démonstratif est alors très fort, car il est directement lié aux propos des participants. L’attention portée aux liens est beaucoup plus grande que lors d’un lien sur un fil tweeter par exemple.Les 8 idées simples démarrer rapidement

Si vous souhaitez que je développe ces idées, n’hésitez pas à le dire ! On peut aussi travailler ensemble sur des cas réels 😉 Il suffit de me contacter !

1 – Marketing : enfin un feedback !

Présentez en live un service ou un produit en répondant immédiatement aux questions de vos clients. Cela pourrait paraître périlleux à certains, mais en réalité, cela dépend de votre degré de maîtrise de la vidéo participative et de votre niveau de préparation. Réaliser ce type d’opération implique une forte préparation amont : il faut établir une check-list des questions qui peuvent survenir et ne pas se mettre dans une posture de censure : autrement dit, soyez transparent, sincère, mais précis et vendeur. Par ailleurs l’opération peut-être d’abord réservée à un public élargi, mais non public, en jouant sur les propriétés d’accès de YouTube.

2 – Corporate : fédérez vos troupes !

Impliquer et rassembler une cible géographiquement éparse, c’est coûteux et difficile à organiser. Mais se réunir virtuellement est presque un jeu d’enfant !  Au travers de la retransmission Live, il est possible d’imaginer des opérations marketing qui vont fédérer les collaborateurs. Là encore, pas d’improvisation. La vidéo participative va vous permettre de créer un état de proximité qui vous permettra de communiquer sur de très nombreux sujets.

3 – Interne : faites savoir les savoir-faire !

Faire remonter l’information du local au global, voilà toute la puissance d’une vidéo participative. Il est souvent très complexe de faire remonter du terrain des expériences locales pour pourraient être reproduites ailleurs. La vidéo participative permet de créer immédiatement des connexions du local au local, autrement dit de s’assurer un transfert de savoir immédiat, construit en fonction des questions des participants et de l’audience. Au-delà du travail amont, il est aussi capital de construire ensuite une base de connaissance qui hébergera les vidéos participatives. L’approche multisite en simultané est enfin possible !

4 – Social Media : engagez vos milliers de fans

Tisser des liens avec sa base de fans n’est pas aisé. En dehors du contenu en snacking et de quelques effets de buzz, les fans sont souvent déçus des pages des marques sur les réseaux sociaux. Les marques en effet se bornent souvent à reposter, avec un lifting plus ou moins poussé, les informations et les contenus déjà produits par ailleurs.

Avec la vidéo participative, il est possible d’ailler beaucoup plus loin. Imaginez inviter une VIP lors de votre prochain Hangouts et que celui-ci soit en phase non seulement avec votre marque, mais aussi avec vos fans. Le succès est presque assuré, car vous allez donner la possibilité à votre audience de partager un moment avec une personnalité. Sans nul doute que des échanges auront lieu, au travers des commentaires : questions, remarques, anecdotes… votre VIP et votre audience vont passer un bon moment ensemble, grâce à vous. Et cela n’a pas de prix !

5 – RP : augmentez vos contacts !

Certes, les grandes conférences de presse font venir des centaines de journalistes. Mais en ce qui concerne votre marque, l’affaire est parfois plus difficile… Pourquoi ? Les journalistes sont très sollicités, ils doivent faire des choix, ne serait-ce parce qu’ils doivent physiquement organiser leur rendez-vous. Brisez un obstacle de taille : en proposant une conférence de presse participative, vous allez donner la possibilité aux journalistes de participer à votre événement RP sans quitter son bureau, tout en lui permettant soit d’être très actif et de poser toutes les questions qu’il veut, soit d’être plus passif, et de régler des taches tout en vous écoutant. Avec la fonction showcase, il est possible de leur distribuer progressivement des contenus tout au long de la conférence. Un teasing qui capturera leur attention !

6 – eCommerce : boostez vos ventes !

La vidéo participative est le rêve des eCommerciaux. C’est la possibilité de transformer sa boutique en véritable lieu de vente convivial et événementiel. J’en ai déjà parlé dans un article précédent, la vidéo participative a déjà largement démontré son efficacité dans le domaine du eCommerce. Pour rester simple, imaginer accueillir vos clients en direct, leur présenter, avec l’aide d’une VIP, des nouveaux produits et de leurs distribuer des coupons de réduction tout au long du Hangout. La fonction Showcase de Google a d’ailleurs été spécialement conçue pour la vente en ligne. Nous y reviendrons si vous le voulez dans un prochain article.

7 – SEO : soyez encore plus visible

Idée ultra simple à garder en tête : YouTube est devenu le premier espace d’information produit du Net et le second moteur de recherche au monde, juste derrière Google. Cela signifie que toute présence sur YouTube, au sein d’une chaine bien organisée (n’hésitez pas à me contacter pour cela ;-)), va mécaniquement augmenter votre visibilité au sein de Google. Comme vous le savez, Google favorise les vidéos dans les résultats. Si une vidéo est pertinente par rapport aux mots clés de l’utilisateur, votre vidéo s’affichera à la première ligne de la première page.

8 – Commercial : raccourcissez les distances !

Si votre entreprise souhaite se développer à l’export, la vidéo participative est une solution économique et très efficace. Envoyez virtuellement votre force commerciale n’importe où dans le monde ! Toucher des prospects lointains, valider la pertinence de votre démarche avant d’investir trop fortement. Il est possible d’organiser des événements, pays par pays pour présenter de façon dynamique et réactive votre savoir-faire. Il ne faut pas s’en priver !

Ces 8 idées simples sont l’embryon d’une réflexion autour de l’efficacité de la vidéo participative. Dans les prochains articles, j’explorerai des cas plus concrets, et si vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez les indiquer dans les commentaires ou par twitter @fredericpierron.

Voici à présent une liste de cas intéressants :